La production de pesticides contrefaits a coûté 1,3 milliard € par an à l’économie européenne

L’utilisation de pesticides dans l’agriculture est sujette à de nombreuses discussions, sans parler des pesticides contrefaits. D’après un rapport de l’Office de l’Union Européenne pour la Propriété Intellectuelle (EUIPO), il est évident que l’existence de pesticides contrefaits représente un coût économique au sein de l’UE.

Selon ce rapport récemment paru, la perte de revenus liés à la contrefaçon de pesticides dans 28 pays de l’UE s’élève à 13,8 %.
Par extrapolation, on peut estimer à 2600 unités le nombre de pertes d’emplois directs dans l’industrie phytopharmaceutique au sein de l’UE. Indirectement, les pertes s’élèvent à 11700 unités, toujours au détriment de l’économie de l’UE.

Par ailleurs, ces contrefaçons sont la cause d’un manque à gagner en termes de revenus (taxes diverses et cotisations sociales) pour les gouvernements. Une perte estimée à 238 millions d’euros.

Le Directeur-Général de l’EUIPO, , António Campinos livre ici son opinion : “Les rapports au sujet de la contrefaçon démontrent que celle-ci a des effets négatifs sur chaque secteur d’activités. Et l’industrie phytopharmaceutique, qui comprend un grand nombre de petites et moyennes entreprises, ne fait pas exception à ce constat.” 

Informations complémentaires : https://euipo.europa.eu/ohimportal/en/web/observatory/ipr-infringement-pesticides-sector

Partagez cette page

Samedi 20 juillet 2019 : Maintenance 'i-DEPOT'

En savoir plus