Afficheur de contenu Web (JSR 286)

Actions
Loading...

Les droits de propriété intellectuels ? Tout le monde est d’accord mais …!!

jeudi 23 mars 2017

Une étude de l’EUIPO (Office de l’Union Européenne pour le Propriété Intellectuelle) établit que 97 % des citoyens de l’UE estiment important que les inventeurs, créateurs et artistes puissent protéger leurs droits et se faire rétribuer pour leur travail.

Au cours de l’enquête, 26555 personnes âgées de 15 ans et plus, et originaires des 28 pays de l’UE, ont été interrogées sur leur perception de la propriété intellectuelle. D’une façon générale, cette étude en confirme une autre menée en 2013 par l’EUIPO. 70 % des répondants estiment que rien ne justifie l’achat de produits contrefaits et 78 % pensent que l’achat de produits contrefaits génère des effets négatifs sur  la vie des affaires et l’emploi.

               
                                
Cependant, l’étude démontre aussi qu’il y a plus de tolérance en ce qui concerne l’achat de contrefaçons parmi les jeunes. 15 % de la tranche d’âge 15-24 ans admettent avoir acquis de produits contrefaits en connaissance de cause au cours des 12 mois précédents, ce qui fait 9 points de plus qu’en 2013. De plus, 41 % des jeunes affirment qu’il est acceptable d’acheter des contrefaçons dans un contexte de crise économique dès lors que les produits originaux sont trop chers. Trois quarts  des répondants n’achèteraient plus de contrefaçons si des alternatives abordables leur étaient proposées.

                   
                                 
83 % des personnes interrogées donneraient leur préférence aux contenus digitaux licites si ceux-ci étaient financièrement abordables. Et 71 % déclarent vouloir arrêter d’utiliser des plateformes illégales  s’ils avaient accès à des alternatives meilleur marché. 27 % des sondés ont déclaré payer pour obtenir du contenu sur des plateformes légales de téléchargement, 7 points de plus qu’en 2013, avec 69 % des personnes interrogées qui pensent que les contenus légaux sont de meilleure qualité. Parmi le groupe des 15-24 ans, 41 % déclarent avoir payé pour l’accès à des contenus sur les plateformes licites, ce qui fait 8 points de plus qu’en 2013.

Le pourcentage de répondants qui reconnaissent avoir accédé à des contenus illicites en connaissance de cause n’a pas changé depuis 2013 et s’élève à 27 % dans la tranche 15-24 ans et 10 % de tous les répondants.

                     

Cependant, il existe une confusion quant à la définition d’une plateforme de téléchargement illégale. L’an dernier, 24 % des répondants (contre 19 % en 2013) se sont demandé si la source était légale et ce pourcentage monte à 41 chez les jeunes. De plus, 10 % des gens ont déclaré avoir été trompés lorsqu’’ils achetaient des produits.

Le Directeur exécutif de l’EUIPO, M. António Campinos déclare que “d’une façon générale, on constate que les citoyens de l’UE soutiennent fermement les droits de propriété intellectuels. Mais nous voyons aussi qu’il faut en faire encore plus pour sensibiliser - surtout les plus jeunes - à l’impact de la PI sur l’économie et sur le plan sociétal, et spécialement maintenant que la stimulation de l’innovation et l’encouragement de la créativité occupent une part croissante dans la politique économique à travers l’UE.”

Lire le rapport entier sur le site de l'EUIPO