De meilleurs revenus pour les entreprises qui ont des marques, des modèles ou des brevets

Les entreprises européennes qui détiennent des droits de propriété intellectuelle (marques, modèles ou brevets) ont un chiffre d’affaires plus élevé par salarié que les entreprises sans droits de propriété intellectuelle (DPI). Les employés des entreprises avec DPI ont également des salaires plus élevés.

Ces conclusions proviennent d’une nouvelle étude de l’Office de l’Union Européenne pour la Propriété Intellectuelle (EUIPO) et l’Office Européen des Brevets (OEB) menée auprès de 127000 entreprises européennes.

Les entreprises qui ont des droits de propriété intellectuelle :

  • génèrent en moyenne 20% de chiffre d’affaires en plus par salarié
  • versent des salaires supérieurs de 19% à leurs employés

Le lien entre DPI et performance encore plus fort chez les PME

Les résultats de l’enquête confirment également un lien positif entre la détention de droits de propriété intellectuelle et les performances économiques des entreprises, notamment pour les petites et moyennes entreprises (PME). Ces entreprises ont presque 68% de revenus en plus par salarié que les PME qui n’ont aucun droit de propriété intellectuelle.

 Les gens aux bureaux


Les PME utilisent moins souvent les droits de propriété intellectuelle

Près de 60% des grandes entreprises ont un brevet, un modèle enregistré ou une marque déposée. Pour les PME, ce chiffre n’est que de 9%. L’enquête montre que ces PME rencontrent les obstacles suivants :

  • Manque de connaissances des droits de propriété intellectuelle
  • Impression que les procédures d’enregistrement sont complexes et onéreuses
  • Impression que la défense des droits de PI en cas de conflit est coûteuse

Mieux comprendre l’intérêt des DPI pour les PME

Dans le contexte actuel et vu l’intérêt des PME pour l’économie, le BOIP prend également des mesures pour permettre aux entreprises de protéger plus facilement leurs innovations et leur propriété intellectuelle. Pour plus d’informations sur la propriété intellectuelle et sur son utilité pour votre entreprise, remplissez le questionnaire ideeSCAN.

Lisez aussi le rapport complet de l’EUIPO et de l’OEB (uniquement disponible en anglais).

Partagez cette page