Voici comment Niels défend sa marque de vêtements WOLF

Niels Wouters, propriétaire de la marque de vêtements WOLF a souvent été confronté à des gens qui souhaitaient utiliser sa marque. Heureusement, il a pu agir. Grâce à une bonne protection de sa marque, il a pu se défendre contre de nombreux concurrents. « Ma marque c’est comme mon enfant, je veux bien m’en occuper. » 

  • En surveillant votre marque, vous pouvez agir contre les concurrents qui veulent utiliser votre marque. 
  • Vous pouvez surveiller votre marque vous-même avec BOIP Trademark Alert ou faire appel à un professionnel de la PI. 
  • Si votre marque est enregistrée au registre des marques du BOIP vous pouvez utiliser BOIP Trademark Alert gratuitement pendant 3 mois. 

« Presque chaque semaine des concurrents utilisent ou veulent utiliser la marque WOLF, raconte Niels. À chaque fois je me dis : ça recommence ! En même temps je me sens en sécurité, car si je n’avais pas enregistré ma marque, je n’aurais pas pu me défendre. » 

PR06 WOLF website

WOLF est un état d’esprit 

« J’avais du mal à trouver des vêtements que j’aimais. Soit le tissu n’était pas bon, soit il rétrécissait au premier lavage. J’ai alors décidé de créer une marque de vêtements pour les hommes modernes, les hommes qui osent être indépendants et qui poursuivent leurs rêves. C’est devenu l’esprit de la marque » explique Niels.

Pour de nombreux entrepreneurs, une marque n’est pas uniquement un nom commercial pour vendre des produits, c’est plus profond. « La marque WOLF ne parle pas uniquement de vêtements », ajoute Niels, WOLF c’est un état d’esprit, celui d’un homme qui ose être indépendant et poursuivre ses rêves. » 

Une approche professionnelle 

« Avec WOLF j’ai trouvé une niche dans le marché de la mode masculine. Tout était prêt en trois semaines, du logo au produit. Aujourd’hui je me dis que j’étais bien naïf, mais je ne regrette absolument rien. » À un moment donné, Niels a dû faire un choix : continuer à imprimer et vendre ses t-shirts ou choisir une approche plus professionnelle. Niels choisit la seconde option et décide de rendre les choses officielles, il se rend au BOIP et soumet lui-même une demande pour l’enregistrement de sa marque. 

L’enregistrement de marque est une arme 

« Quand ma marque a été enregistrée de façon officielle c’était assez irréel. Ça m’a donné un sentiment de confiance et de sécurité, je me sentais mieux armé face aux concurrents qui souhaitent aussi l’utiliser. » 

Surveiller ma marque c’était trop de travail 

Niels a constaté que la surveillance de sa marque était assez intensif. « Je retrouvais ma marque partout. Je recevais constamment des lettres m’informant qu’un concurrent utilisait ma marque. » Niels décide alors de confier la protection de sa marque à un spécialiste de la propriété intellectuelle qu’il trouve sur le site IntellectueelEigendom.be. « Chacun doit bien sûr décider s’il veut confier cela à un spécialiste ou continuer à le faire seul. Ma marque c’est comme mon enfant, je veux bien m’en occuper. » 

Surveiller sa marque soi-même ou faire appel à un professionnel de la PI ? 
Comme Niels, vous pouvez confier la surveillance de votre marque à un professionnel de la propriété intellectuelle. Vous pouvez aussi choisir de le faire vous-même avec BOIP Trademark Alert. 

Profiter de la promo BOIP Trademark Alert 
Trouver un professionnel de la PI (BMM.EU)

Également intéressant

Loading the form...

Suivez-nous sur LinkedIn

Conseils et inspiration pour les entrepreneurs.