Les bénéfices de la Propriété intellectuelle pour l’économie européenne

Une étude de suivi de l’EUIPO/EPO montre que la contribution relative des secteurs à forte intensité de DPI a encore augmenté ces dernières années.

Comparaison des principaux résultats: étude de 2016/étude de 2019

  • L’économie de l’UE compte aujourd’hui 353 secteurs à forte intensité de DPI, contre 342 recensés dans l’étude précédente (2016). Environ deux tiers de ces secteurs utilisent plus d’un DPI.
  • Au cours de la même période, les secteurs à forte intensité de DPI ont généré pas loin de 45 % de l’ensemble de l’activité économique (PIB) dans l’UE, à hauteur de 6,6 billions d’euros. Ces secteurs ont également contribué à la plupart des échanges commerciaux de l’UE avec le reste du monde et ont généré un excédent commercial, ce qui a contribué à maintenir le commerce extérieur de l’UE globalement en équilibre.
  • Les secteurs à forte intensité de DPI ont généré 29,2 % de l’ensemble des emplois dans l’UE pendant la période 2014-2016. En moyenne sur cette période, ils employaient près de 63 millions de personnes dans l’UE. De plus, 21 millions d’emplois supplémentaires ont été générés dans les secteurs qui fournissent des produits et des services aux secteurs à forte intensité de DPI. Si l’on tient compte des emplois indirects, le nombre total d’emplois dépendant des DPI atteint 83,8 millions d’emplois (38,9 %).
  • Les secteurs à forte intensité de DPI rémunèrent nettement mieux leurs salariés que les autres, avec un supplément salarial de 47 % par rapport aux autres secteurs. Cette observation reflète le fait que la valeur ajoutée par travailleur est plus élevée dans les secteurs à forte intensité de DPI qu’ailleurs dans l’économie.

Contribution des secteurs à forte intensité de DPI au PIB, valeurs moyennes 2014-2016

Résumé analytique (FR)
Rapport complet (EN)
Pour plus d'informations, rendez vous sur le site web de l'EUIPO.

Partagez cette page